La semaine de quatre jours et demi: conséquences

0

Depuis l’adoption de la semaine de 4 jours en 2008, les écoliers français subissent des journées plus longues et plus chargées que les autres élèves du monde. Le changement de rythme scolaire, lancé en septembre 2015, avait donc pour but essentiel d’alléger les journées des écoliers en répartissant les heures de classe sur 4 jours et demi. Ainsi, les professeurs pouvaient enseigner les savoirs fondamentaux aux heures où les élèves étaient les plus concentrés.

 Les conséquences de ce changement sur les enfants

Force est de constater que de manière générale les journées des enfants ne sont en rien allégées. Ils se lèvent toujours aux mêmes horaires et sont généralement confiés à des gardiennes, des garderies…

L’école ne débutant souvent qu’à 8h30, il est très difficile pour les parents qui travaillent d’emmener leurs enfants. Il en va de même pour la sortie des élèves qui se fait vers 15h30.

Le rythme biologique des élèves n’a donc pas changé. Unique changement : le lieu. Ce n’est plus l’école qu’ils fréquentent dès 8h00 mais d’autres types de structures. La fatigabilité des enfants est identique.

Partager.

Les commentaires sont fermés.